Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclair info

Eclair info

Critiques et analyse de l'information " quotidienne " vu de France et d'ailleurs ! Un autre versant sera, pour des thématiques récurrentes, un retour aux origines des problématiques pour essayer de définir une trajectoire, un sens aux actions menées par les différents protagonistes ou antagonistes. Une attention toute particulière concernera les conséquences de celles-ci

Questions de représentativités

 Crises, Craque, et Casse : drôle d'histoire !

Crises, Craque, et Casse : drôle d'histoire !

Ou des pouvoirs et du contre pouvoir

Commençons donc par le pouvoir exécutif qui est à l'initiative de la loi, dite loi Travail. Celui-ci a fait usage de l'article 49.3 inscrit dans la constitution de 1958 ! En substance, cela donne la possibilité au premier ministre, après délibération du conseil des ministres, d'engager la responsabilité du gouvernement sur le vote d'un projet de loi de finances ou d'un autre projet.

Si le premier ministre y recourt, sa décision entraîne la suspension immédiate de la discussion du projet de loi.

Le projet est considéré comme adopté, sans être soumis au vote, sauf si une motion de censure est votée, sachant qu'elle ne peut être adoptée qu'à la majorité des membres composant l'assemblée ...

A ce jour, le 49.3 fut utilisé 85 fois depuis 1958; ce sur 50 textes! 50 motions de censure furent déposés; aucune ne fut votée.

En d'autres termes, le pouvoir législatif est " ignoré "!

Poursuivons ce court article avec la représentativité syndicale !

La CGT clame haut et fort : 1) qu'elle est le premier syndicat de France avec 688 000 adhérents, soit 2,6 % des salariés

2) que le nombre de ses adhérents est supérieur à celui des partis politiques; ce que j'ai vérifié!

Ceci étant dit, en 1895, date de sa création, la CGT comptait 3 millions d'adhérents ...

Alors que, en 1945, au sortir de la seconde guerre mondiale, le taux global de syndicalisation était 4 fois supérieur en France!

Ceci étant dit, il existe aujourd'hui, huit représentations syndicales; 5 pour les salariés et trois pour le patronat .

Ceci étant dit, seuls 8 % des salariés sont syndiqués; ce qui est peu, voire relativement insignifiant! C'est le plus faible taux de syndicalisation de l'ensemble des pays industrialisés.

A noter que les cadres et professions intellectuelles supérieures adhèrent trois fois plus souvent à une organisation syndicale ou professionnelle que les ouvriers !

Quoiqu'il en soit, je terminerais par une vision plus globale : en décembre 2012, la France comptait 23 777 000 salariés, et 2 675 000 d'emplois non salariés, soit un total de 26 452 000!

La conclusion, qui n'en est pas vraiment une est que la France est un pays pour parti morcelé, fait d'un assemblage parfois curieux d'organisations plus ou moins disparates; autant de pièces d'un puzzle à la recherche de son unité, à défaut d'unicité!

Ceci tend à démontrer qu'il y a toujours une crise de l'autorité en ce pays, un relatif manque de leadership

Vu de "l'étranger", vu de nos voisins européens notamment , tout ce vacarme doit sembler bien étrange !

STDO

Jack T Torsen

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article